• Facebook
  • Twitter
  • Google +

La passion de ma fille

La passion de ma fille - Anthony Wenger

Ma fille, la dernière, elle n’a que 13 ans. Si ses camarades sont de grandes fans de groupes et artistes pop comme One Direction. En ce qui concerne Taylor Swift ou Justin Bieber, elle ne s’y intéresse qu’assez moyennement. Cela étonne forcément. Ma fille est une grande mélomane. Et depuis toute petite, elle essaye d’interpréter les morceaux des années 70 que sa mère écoute presque tous les jours. Depuis qu’elle a 4 ans, elle est baignée dans cet univers musical qu’elle connaît à peine, mais dont elle apprécie les mélodies.

Elle ne jure que par le folk rock canadien

Ma fille n’a jamais entendu parler des grandes voix comme Félix Leclerc, Tex Lecor, Zachary Richard, Robert Charlebois, ou même, Steve Fiset. Et pourtant, elle connaît par cœur les paroles et les mélodies des chansons interprétées par ces grands artistes canadiens. Bien évidemment, très peu de ses amis connaissent des morceaux illustres comme Le train du nord, Frigidaire, Travailler c’est trop dur, ou encore Les chemins d’été. En tout cas, à force d’écouter et de chanter ce genre de chansons, ma fille a fini par tomber totalement amoureuse de ce genre musical. Elle se passionne également pour d’autres genres plus ou moins proches, en particulier le rock et le pop.

Le folk rock, mais aussi d’autres genres musicaux

Comme si le folk québécois coulait dans ses veines, ma fille ne s’intéresse pas vraiment à la version américaine dont la mélodie est pourtant si proche. Elle s’intéresse à peine aussi pour le genre musical français des années 60 ou 70. Elle dit que le folk américain est trop rythmé et le français pas assez. Le style américain serait donc le juste milieu. En fait, c’est seulement une question de goût. Ma fille est imprégnée de la mélodie des chansons qu’elle écoute et chante depuis qu’elle est toute petite. C’est aussi l’avis d’un de nos amis, qui vient de démarrer son entreprise de remplacement toiture sainte-anne-des-plaines. Cet homme est aussi un amoureux de la musique folk. Lui, par contre, ne fait pas de différences entre le genre canadien, américain ou européen. C’est en le rencontrant ce professeur de musique que ma fille s’est initiée à d’autres variétés musicales. En ce moment, elle apprend à chanter des tubes mythiques de jazz, blues ou encore country. En s’initiant à différents musicaux, ma fille s’entraîne davantage en fait. Elle travaille à la perfection toute sorte de notes.
 

À propos de l’auteur :

author